Le Mas des Mimosas

Demande d’admission

Nous vous invitons à télécharger ce document et le faire remplir par votre médecin traitant pour toute demande d’admission. Télécharger

Nous vous invitons, également à nous contacter pour les tarifs.

Fonctionnement tarifaire des EHPAD :

Quelques informations utiles :

Les Aides liées à la perte d’autonomie

L’APA (l’Allocation Personnalisée d’Autonomie) : c’est une aide financière destinée à améliorer la prise en charge des personnes âgées confrontées à une perte d’autonomie. Son attribution ne tient pas compte des conditions de ressources de la personne dépendante. Toutefois, le niveau de ressources de la personne conditionne le montant de l’aide reçue.

C’est le président du Conseil Départemental qui décide de l’attribution de l’APA.

Une fois attribuée, l’APA est versée tous les mois soit directement à la personne âgée soit à une association d’aide à domicile soit à la maison de retraite lorsque la personne y réside.

Pour qui ?

Trois conditions préexistent :

  • avoir au moins 60 ans
  • résider en France de façon durable
  • avoir besoin d’une aide dans l’accomplissement des actes indispensables du quotidien.

A noter que le degré d’autonomie du demandeur de l’APA est évalué par une équipe médico-sociale par rapport à la grille nationale d’évaluation AGGIR. Les difficultés physiques et psychologiques du demandeur, la présence de l’entourage sont aussi prises en compte.

Où déposer une demande ?

Le dossier de demande d’APA se retire et se dépose au Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de la Mairie du lieu de résidence de la personne âgée, ou directement dans l’établissement où réside la personne.

Les aides liées à l’hébergement

L’APL (Aide Personnalisée au Logement) : elle participe au financement des frais d’hébergement, à condition que l’établissement de retraite soit habilité à recevoir l’APL.

L’APL est attribuée en fonction des revenus du demandeur et d’autres critères comme le type d’établissement du résident, du lieu d’implantation.

Où la demander ?

Auprès de la Caisse d’Allocations Familiales de votre commune ou sur le site internet de la CAF (www.caf.fr).


L’Aide sociale : comme l’APL, l’aide sociale participe à la prise en charge des frais d’hébergement. Ainsi toute personne âgée aux revenus modestes peut en bénéficier pour améliorer sa qualité de vie.

Elle est destinée aux plus de 65 ans (ou plus de 60 ans en cas d’inaptitude au travail), résidant en France de manière régulière et stable, et enfin, nous venons de le voir, sous conditions de ressources.

A noter que les ressources de la famille proche (conjoint, enfants voire petits-enfants) ne doivent pas excéder un certain plafond. En outre, les demandeurs doivent choisir une résidence de retraite agréée pour prétendre à l’aide sociale.

Où la demander ?

Comme pour l’APA, le retrait et le dépôt du dossier se fait auprès du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS).


Réduction d’impôts en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)

Les personnes âgées résidant en EHPAD peuvent déduire de leur impôt sur le revenu une partie du coût de leur séjour. Cette déduction est égale à 25% des dépenses d’hébergement et de prise en charge de la dépendance, plafonnées à 10 000 € par an et ne peut donc excéder 2 500 € par personne. La réduction d’impôt s’applique uniquement aux dépenses supportées effectivement, c’est à dire diminuées du montant des aides ou allocations reçues liées à la dépendance et à l’hébergement (APA, aide sociale du département ou allocation logement par exemple).

Où la demander ?

A déclarer sur votre avis d’imposition. Vous devez indiquer sur votre déclaration le montant des dépenses de dépendance et des frais d’hébergement payées par personne hébergée, après déduction éventuelle du montant des aides reçues.


Réduction fiscale dans le cadre d’une pension alimentaire versée à un ascendant.

Une pension (y compris si elle vient payer tout ou partie des frais de séjour en maison de retraite) versée à un ascendant envers lequel vous avez une obligation alimentaire (parents, grands-parents, beaux-parents) peut être déduite de votre déclaration de revenus. Le montant n’est pas plafonné, sous réserve de fournir les justificatifs des versements et que la pension se limite à couvrir les besoins essentiels de votre parent (nourriture, logement, santé…). Le bénéficiaire de la pension devra ajouter celle-ci aux revenus imposables sur sa déclaration de revenus

Où la demander ?

A déclarer sur votre avis d’imposition.Vous devez indiquer le montant des pensions à déduire sur votre déclaration. Votre parent aidé doit déclarer la pension que vous déduisez..


Allocation d’accompagnement d’un proche en fin de vie.

Cette allocation est destinée aux personnes qui accompagnent un proche en phase avancée ou terminale d’une affection grave et incurable, quelle qu’en soit la cause. Sa durée de versement est de 21 jours maximum (pouvant monter à 42 jours dans le cas d’activité à temps partiel). L’accompagnement doit être fait à domicile, ce qui inclut les maisons de retraite.

Où la demander ?

Pour obtenir cette allocation, vous pouvez en faire la demande auprès de votre Caisse d’Assurance Maladie (le formulaire est téléchargeable sur le site ameli.fr).